Le 3/04/2019 Les Cheyennes

Mercredi 3 avril 2019 à 20h
Cinéma Juliet-Berto (Place Saint-André, Grenoble)

Cycle "Grands espaces, Grand écran "(1/4)

LES CHEYENNES

(John FORD - États-Unis - 1964 - 154 min)

" C'est sans doute une réaction inconsciente, mais c'est en effet un peuple très digne - même lorsqu'il a été battu. Naturellement, ce n'est pas très populaire aux États-Unis. Le public aime voir les Indiens se faire tuer. Il ne les considère pas comme des êtres humains, possédant une profonde culture, différente des nôtres. Si vous regardez les choses en détail, vous découvrirez pourtant que leur religion ressemble en de nombreux points à la nôtre." John Ford.
[Cité par Peter Bogdanovich in John Ford.University of California Press, Berkeley. 1967].

Cinéaste attaché à la dignité humaine, Ford ne pouvait décemment terminer sa carrière sans nous donner un grand film sur les Indiens, ces mal-aimés du cinéma hollywoodiens. En fait, le cinéaste avait en projet de relater la tragédie des Cheyennes depuis le début des années cinquante. Les aléas de la production ont fait de ce thème son tout dernier western. Et il est presque heureux qu’il ait dû attendre si longtemps pour le réaliser. Cheyenne autumn (le magnifique titre original donne à lui seul la tonalité de l’œuvre) synthétise les sentiments d’un homme revenu de tout et qui s’interroge avec pessimisme sur les ambiguïtés de son pays. Le film - il faut s’en souvenir pour mieux en comprendre la portée - a été tourné juste après l’assassinat de Kennedy.
Situé dans les paysages désertiques époustouflants de Monument Valley (Utah) - région que Ford, au fil de sa longue carrière, a contribué à rendre célèbre dans le monde entier -, Les Cheyennes est servi par une extraordinaire conjonction de talents. Qu’il s’agisse du directeur photo, William Clothier, formidablement inspiré ici. Ou d’Alex North, un des plus grands compositeurs hollywoodiens (pour le situer, sachez qu’il a collaboré avec Kubrick sur Spartacus et 2001 : Odyssée de l’espace). A noter pour la petite histoire que Ford, pour des raisons obscures, détestait cette BO qui cependant contribue pour beaucoup à la beauté poignante de son film. Quant à la distribution, il suffit de lire les noms qui s’égrènent au générique pour en deviner la cohésion. Oui, décidément, pour son dernier western, Ford, déjà très malade, a mis tous les atouts de son côté. Cheyenne autumn est un de ses films les plus aboutis, un testament lyrique aux accents crépusculaires. [avoir-alire.com].

 

 

En savoir plus...

Le 10/04/2019 2001: L'odyssée de l'Espace

Mercredi 10 avril 2019 à 20h
Cinéma Juliet-Berto (Place Saint-André, Grenoble)

Cycle "Grands espaces, Grand écran "(2/4)

2001, L'ODYSSÉE DE L'ESPACE

(Stanley KUBRICK - États-Unis - 1964 - 154 min)

" Le metteur en scène a conçu un film qui a frappé soudain de vieillissement tout le cinéma de science-fiction, au risque de décevoir les "spécialistes" qui n'y retrouvaient pas matérialisés leurs chers extraterrestres et de rendre perplexes les "amateurs" par l'audace de sa narration." [Michel Ciment].

Stanley Kubrick sur son film:
« J'ai essayé de créer une expérience visuelle, qui contourne l'entendement et ses constructions verbales, pour pénétrer directement l'inconscient avec son contenu émotionnel et philosophique. J'ai voulu que le film soit une expérience intensément subjective qui atteigne le spectateur à un niveau profond de conscience, juste comme la musique ; « expliquer » une symphonie de Beethoven, ce serait l'émasculer en érigeant une barrière artificielle entre la conception et l'appréciation. »
« Quand un film a de la substance ou de la subtilité, on ne peut jamais en parler de manière complète. C'est souvent à côté de la plaque et forcément simpliste. La vérité a trop de facettes pour se résumer en cinq lignes. Généralement, si le travail est bon, rien de ce qu'on en dit n'est pertinent. »
« Vous êtes libres de vous interroger tant que vous voulez sur le sens philosophique et allégorique du film — et une telle interrogation est une indication qu'il a réussi à amener le public à un niveau avancé — mais je ne veux pas donner une grille de lecture précise pour 2001 que tout spectateur se sentirait obligé de suivre de peur de ne pas en saisir la signification. »
 

 

Propulsé par HelloAsso
En savoir plus...

Le 18/12/2019 La vie est belle

It's a Wonderful Life - Frank Capra - USA - 1946 - 130 min

MERCREDI 18  DÉCEMBRE à 20h

Le soir de Noël, George Bailey, au bord de la faillite, songe au suicide. Clarence, ange de seconde classe, est dépêché sur terre pour l’en empêcher.

La vie est belle est un chef-d’œuvre de tendresse et d’humanité, mêlant le réalisme social au merveilleux. Ce film synthétise l’univers du réalisateur fait de générosité utopique et de grandeur humaniste. Pour Capra la vie vaut toujours d’être vécue, miracle ou pas

Propulsé par HelloAsso
En savoir plus...

Le 08/01/2020 Le Parrain II

  • Publié dans Mafias

LE PARRAIN II

The Godfather : Part II -Francis Ford Coppola -USA -1974 -202 min

MERCREDI 8 JANVIER à 20h

La fresque sur la famille Corleone se poursuit en suivant le destin du jeune Vito Corleone en Sicile puis dans le New-York des années 10 et celui Michael Corleone dans les années 50 essayant d’étendre son empire à Las Vegas et à Cuba. Al Pacino et Robert de Niro, excellents, prennent le relais de Marlon Brando dans ce deuxième opus tout aussi réussi que le premier. Le film dépeint parfaitement ces années troubles où les frontières entre le crime et la légalité sont parfois si ténues.

 

 

Propulsé par HelloAsso
En savoir plus...

Le 05/02/2020 Honkytonk Man

HONKYTONK MAN

Clint Eastwood -USA -1982 -122 min

MERCREDI 5 FEVRIER à 20h

Durant la Grande Dépression, Red Stovall talentueux guitariste de musique country embarque neveu et grand-père dans un grand voyage plein d’espoir… Chronique intimiste sur la musique, la transmission, la filiation, le neuvième film de Clint Eastwood, cinq ans après Bronco Billy, cinq ans avant Bird, s’attache à dépeindre avec chaleur un milieu de ratés flamboyants dans une Amérique vacillante.

 

Propulsé par HelloAsso
En savoir plus...

Le 01/04/2020 Le Parrain III

  • Publié dans Mafias

The godfather : part III - Francis Ford Coppola - USA -1990 – 140 min

MERCREDI 1° AVRIL  à 20h

New York, fin des années 70. A près de 60 ans, Michael Corleone, le patriarche, a reconvertis les revenus des activités mafieuses du clan dans des domaines parfaitement légaux. Proche du Vatican, il investit dans les secteurs bancaires et immobiliers mais la famille va se rappeler à lui...

« Juste quand je m'en croyait sorti, ils m'y ramènent ». Coppola pourrait faire sienne cette réplique du film qu'il ne voulait pas tourner. Avec son scénariste Mario Puzo, ils puisent l'inspiration en particulier dans l'actualité, et, s'appuyant sur un magnifique Al Pacino, retrouvent l'énergie, la nostalgie des deux premiers opus dans ce troisième et dernier acte crépusculaire.

En savoir plus...

Le 13/05/2020 WENDY ET LUCY

WENDY ET LUCY

Kelly Reichardt - Etats-Unis - 2008 - 80 min

MERCREDI 13 mai à 20h

Wendy prend la route de l’Alaska avec sa chienne Lucy. Un travail l’y attend et elle espère, là-bas, refaire sa vie. Les choses se compliquent quand sa voiture tombe en panne dans un petit village de l’Oregon.

Un film minimaliste sur l’errance aussi bien physique qu’économique ou psychologique de toute une frange de la population américaine marginalisée par la précarité. Un drame poignant au milieu d’une nature époustouflante.

En savoir plus...

Le 20/05/2020 POINT LIMITE ZERO

POINT LIMITE ZERO

Vanishing Point - Richard C. Sarafian - Etats-Unis - 1971 - 99 min

MERCREDI 20 mai à 20h

Kowalski, ancien flic devenu livreur de voiture fait le pari fou de rallier Denver à San Francisco en moins de quinze heures à bord d’une Dodge Challenger 1970. Une course folle s’engage.

Pour beaucoup ce film est LE road-movie par excellence. Oscillant entre ballade picaresque dans les immensités des grandes plaines américaines et tombeau des illusions d’une génération, un film devenu culte à ne manquer sous aucun prétexte !

En savoir plus...

Le 03/06/2020 DARK CRYSTAL

DARK CRYSTAL

Jim Henson et Frank Oz - USA /GB - 1982 - 88 min

MERCREDI 3 juin à 20h

Un cristal, gardé dans un château., éclairé par trois soleils forme tous les mille ans une « Grande Conjonction ». Un jour la terre tremble, le cristal se fend, un éclat disparaît...

Dès les premières minutes, le spectateur est précipité dans un univers étonnant où tout est possible. Les personnages animés semblent vivants et on demeure fasciné par la luxuriance des décors. C'est beau comme un rêve doré, fascinant comme un cauchemar, émouvant comme un conte de fées auquel on ne peut pas ne pas croire.

En savoir plus...

Le 10/06/2020 CHICKEN RUN

CHICKEN RUN

Peter Lord et Nick Park - GB/USA - 2000 - 84min

MERCREDI 10 juin à 20h

1950 en Angleterre, la vie paisible du poulailler semble plaire à ses locataires. Mais la poule Ginger, loin de partager cet avis, ne rêve que de grands espaces et de liberté.

Premier long métrage des studios Aardman, célèbres pour la série Wallace et Gromit et ses personnages en pâte à modeler. Le coctail d'humour, de suspense et d'émotion, classique à Hollywood est ici teinté d'une touche « british » très rafraîchssante.

 

En savoir plus...
S'abonner à ce flux RSS

Radio Campus Grenoble

13-03-2015 Hits:17438 Partenaires Christophe

Radio Campus Grenoble Bâtiment EVE 701 avenue centrale – Domaine universitaire 38400 Saint Martin d’Hères cedex Tél :04 56 52 85 20

En savoir plus...

Ville de Grenoble

12-12-2014 Hits:18031 Partenaires Christophe

Hôtel de Ville de Grenoble 11, boulevard Jean Pain CS 91066 38021 Grenoble Cedex 1 Tél. 04 76 76 36 36 Fax 04 76 76 39 40

En savoir plus...